28/05/2019

Dodo, l'enfant do

Dodo, l'enfant do

Un problème qui empêche de nombreux parents de jeunes enfants – littéralement et figurativement – de dormir : combien de temps mon enfant doit-il dormir ? Les jeunes parents s'inquiètent parfois des habitudes de sommeil de leur petit enfant. Les habitudes de sommeil des enfants changent beaucoup au cours des premières années. Ce n'est donc pas du tout facile si votre enfant, qui fait déjà ses nuits, tout à coup se réveille en criant tous les soirs.

Les besoins de sommeil d'un enfant

Les besoins de sommeil d'un enfant

Tous les enfants n'ont pas besoin de la même quantité de sommeil. En plus, leur besoin de sommeil dépend beaucoup de leur âge. Un nouveau-né dort encore presque toute la journée.

À partir de 6 semaines environ, un bébé peut déjà dormir jusqu'à 6 heures de suite. La nuit, ils ne se réveillent que deux ou trois fois pour être nourri. À partir de 6 mois, un bébé peut dormir de 6 à 8 heures d’affilée et cela peut aller jusqu'à 10 à 12 heures par nuit. En outre, les petits enfants font aussi des siestes l'après-midi, qui diminuent progressivement de 2 à 3 heures à 1 à 2 heures. Dès que les enfants vont à l'école primaire, ils n'ont plus besoin de sieste.

Chaque enfant est unique. Mais vous ne vous inquiétez certainement pas si votre enfant dort un peu plus ou un peu moins.

Pourquoi un enfant a soudainement plus de mal à dormir

Créer de bonnes habitudes de sommeil exige parfois de l'énergie et de la persévérance - et malgré vos efforts, l’habitude de sommeil peut tout de même changer soudainement. Pendant que votre enfant dort un mois de façon exemplaire, il peut garder la maison entière éveillée toutes les nuits le mois suivant.

Pour les bébés, les habitudes de sommeil peuvent changer soudainement en raison de leur développement mental et physique. Il apprend à s'asseoir, à se tenir debout, à ramper, etc. Même lorsque les bébés ont des dents, sont malades, souffrent d'anxiété de séparation ou ressentent un autre inconfort, ils peuvent dormir moins bien pendant une certaine période.

Dès l'âge d'un an, les enfants développent également leur propre volonté, ce qui peut aussi influencer leurs habitudes de sommeil. Par exemple, ils ne veulent pas aller au lit et essaient de reporter l'heure du coucher le plus longtemps possible ou ils se lèvent (souvent) la nuit ou se lèvent avant l'aube dû à une période de pointe, au passage à un lit plus grand, à un tempérament accru...

Qu’est-ce que vous pouvez faire ?

Changer les habitudes de sommeil peut être à la fois très stressant et fatigant pour les parents. Or, il est important que votre enfant retrouve le bon rythme de sommeil le plus rapidement possible, vu que les enfants ont besoin d'une structure fixe et de suffisamment de sommeil pour leur développement et leur croissance.

1. Fournir une structure claire & Récompenser votre enfant

1. Fournir une structure claire & Récompenser votre enfant

- Créez un rythme journalier fixe avec une heure fixe pour vous lever, manger, vous laver, vous habiller et aller vous coucher.
- Indiquez clairement quand il est l'heure d'aller se coucher et soyez résolu.

Indiquez clairement qu'il est l'heure et que votre enfant doit rester au lit jusqu'à l'aube. Si votre enfant est resté au lit jusqu'au lendemain, vous pouvez le récompenser par un beau compliment, ce qui est favorable pour sa confiance en soi.

2. Introduire un rituel de sommeil fixe

2. Introduire un rituel de sommeil fixe

Un rituel de sommeil consiste en certaines habitudes fixes qui sont répétées chaque jour avant d'aller dormir qui garantit que l’enfant comprend qu'il est l'heure d’aller se coucher.

- Le rituel de sommeil idéal ne dure pas plus d'une demi-heure et est effectué quotidiennement de manière cohérente.
- Rituels physiques de sommeil : aller aux toilettes ou se faire dorloter, enfiler un pyjama, se brosser les dents et se laver le visage.
- Rituels mentaux : assurez une fin paisible de la journée, lisez une histoire ou chantez une chanson, parlez doucement et un gros câlin de la part de maman ou papa.

3. Créer un environnement de sommeil calme et sûr

3. Créer un environnement de sommeil calme et sûr

- Supprimez les facteurs de stimulation de l'environnement de sommeil, tels que les jouets ou la télévision.
- Assurez-vous que la pièce n'est pas trop chaude ou trop froide : 16° à 18°C est parfait. Laissez également la pièce ventiler de temps en temps pour qu'il y ait suffisamment d'oxygène.
- Laissez une lumière allumée si votre enfant l'aime bien ou assombrissez suffisamment la pièce si nécessaire.
- Un câlin au lit peut apporter du réconfort.
- Choisissez le bon lit avec un bon matelas.
- Nettoyez la chambre.

4. Choisir le bon moment

4. Choisir le bon moment

Peu avant l’heure de se coucher, les enfants peuvent être extra actifs. À ce moment-là, ils ne vont pas s'endormir. Apprenez à connaître les signes de votre enfant qui indiquent le bon moment d'aller dormir :
- Bâiller
- Bouger la tête en avant et en arrière
- Devenir plus pâle
- Frotter les yeux
- Toucher l'oreille
- …

Un enfant se développe chaque jour et vit beaucoup de choses. La nuit, les enfants rêvent souvent afin de gérer tous les stimuli de la journée. Lorsqu'ils se réveille soudainement d'un rêve, ils peuvent avoir peur ou avoir des difficultés à s’endormir de nouveau.